22 avril 2007

Vive les Libertines !


"Vive les Libertines", tel est le nom d'un dossier "Paris Musical Special" publié dans le dernier numéro du magazine NME. Sur une double page, le célèbre hébdomadaire musical anglais fait le point sur la nouvelle scène rock parisienne dont on parle tant, paraît-il. Et si le dossier porte ce nom, c'est que les journalistes ont voulu faire le parallèle entre l'influence des Libertines et l'émergence de cette nouvelle scène.

L'article commence par "Remember 2004?" puis décrit la scène rock du Royaume-Uni il y a 3 ans. A cette époque, nombreux étaient les djeuns qui, inspirés par Pete Doherty et Carl Barat, montaient leur bande avec tout l'attirail du jeune rocker sympa : jean serré, Converses au pieds et coiffure négligée. Comme chacun sait, plus qu'un style musical, le rock est aussi une attitude. Et il faut bien l'avouer, bien que les Libertines possèdent deux bons albums avec quelques titres irrésistibles, ils ont aussi et surtout eu une influence concernant l'attitude, l'ambiance ou l'habillement dans le milieu rock.


Et s'il semble que le mouvement se soit étouffé en Angleterre, selon eux, le drapeau de cette scène rock désinvolte flotte toujours dans un autre pays : la France ! Il est peut-être un peu gros de nous faire croire que les Libertines sont seuls à l'origine de ce mouvement mais il semble bien, en effet, même avec ma vision certes lointaine de Londres, que le rock vit de très bons jours à l'heure actuelle à Paris.

NME fait un point sur la musique française, où hip-hop, RnB et dance jouent les premiers rôles et constate que la contribution de la France au rock est quasi-nulle, ce qu'on leur accorde volontier. Pour illustrer cela, ils reprennent la célèbre citation de John Lennon, "French rock is as good as English wine", qui n'avait jamais été défiée jusque là. Le vin anglais étant toujours aussi mauvais, il faudrait donc comprendre que le rock français a gagné en qualité... Au passage, on trouve aussi trois portraits de Johnny Hallyday, Serge Gainsbourg et Daft Punk avec un petit commentaire qui m'a bien fait rire sur Johnny : "Despite selling 100 million albums, having hits every year since 1960 and working with The Small Faces and Jimmy Page, Johnny has never ever actually released a record worth listening to" !


Le journaliste continue avec un fait : le dernier concert des Libertines a eu lieu à Paris en décembre 2004, moment clé selon lui qui a lancé la nouvelle scène rock parisienne (il paraîtrait que les Plastiscines se seraient rencontrées et auraient décidé de former un groupe suite à ce concert...), caractérisée par de nombreux concerts gratuits dans des petits bars, le tout associé au grand laxisme français en ce qui concerne la consommation d'alcool chez les jeunes. Le premier groupe cité est The Parisians, des "potes" des Libertines soit-disant, puis viennent les noms habituels : les Naast, les Shades, The Tatianas, les Plastiscines, Second Sex. J'en connais pas la moitié et je m'étais même juré de ne jamais parler de ceux que je connais mais comme ca dépasse les frontières... (donner le sens que vous voulez à cette phrase...). En plus de l'influence des Libertines, cette scène serait née en réaction à un ras-le-bol de ce qu'on nous passe à la radio en France, toute cette soupe à laquelle on ne s'identifie pas.


Alors je me demande quoi penser de cela ? Le rock qui marche (enfin, marcher, tout est relatif tout de même...) en France, je trouve ça plutôt étonnant et plutôt cool en fait. Si on pouvait entendre plus de rock, c'est pas plus mal non ? Le problème semble-t-il, est dans la qualité des groupes mis en avant, qui plus est de manière pas forcément bonne (papa est critique rock, etc...). J'ai du mal à juger la qualité de ces groupes car je ne les ai pratiquement jamais écouté mais ce dont je suis pratiquement certain, c'est qu'il y en a certains de très mauvais et qui ne méritent pas du tout leur attention. Je pense notamment aux Naast, complètement pitoyables, autant musicalement qu'en interview (allez voir ça pour vous en convaincre), ou aux Plastiscines.

Cependant, sur tous les groupes qui sortent, j'imagine qu'il doit bien y en avoir de bons, le problème est donc du choix des groupes mis en avant par les labels. Des groupes mauvais, il y en a plein en Angleterre, donc pourquoi s'insurger d'en avoir en France aussi ? C'est en fait tout à fait normal (on n'omettra pas cependant que les français resteront toujours plus mauvais que les anglais en rock, ca doit être dans le gènes ;)).

Au final, même si mon avis est celui de quelqu'un qui ne vit pas ce mouvement de l'intérieur, je pense que cette nouvelle vague de rock français peut être une bonne chose. S'il pouvait y avoir une ambiance rock un peu à la "londonienne" à Paris (voire même en province plus tard ! enfin faut pas rêver...), ce ne ferait pas de mal. Il se pourrait d'ailleurs que je me laisse tenter par une petite expérimentation très bientôt à la Flèche d'Or (le coin du jeune rocker sympa parisien paraît-il) ce mardi avec Medi and The Medicine Show, Ask The Dust, Paco Volume, Cocosuma et Los Chicros (je connais d'ailleurs ce deux derniers qui ne rentre pas vraiment dans la bulle décrite ci-dessus).

A part ça, le NME de cette semaine est bien évidemment consacré aux retrouvailles de Pete Doherty et Carl Barat sur scène la semaine dernière lors d'un concert solo de l'ami Pete au Hackney Empire. Les deux anciens Libertines ont joué une dizaine de chansons ensemble, ce qui a déclenché une grande folie dans le public et qui doit en émouvoir un paquet parmi les fans. Les Libertines reformés ? Il n'y a pas de doute selon NME. En attendant, il reste toujours Babyshambles et Dirty Pretty Things qui ont chacun un programme chargé. Il devrait à coup sûr se passer de nouveaux trucs dans les semaines qui suivent. Affaire à suivre...

13 commentaires:

rooroo a dit…

le plus important, c'est qu'on ait du bon vin.

Vince a dit…

Ouai, je crois que tu résumes bien la situation ! ;)

dr frankNfurter a dit…

et Kat Onoma c'est du poulet?

Anonyme a dit…

ouais, mais kat onoma a peut-être vendu moins de disques dans sa carrière que les naast en 15 jours... moi aussi je trouve ça pathétique. je trouve que des gosses de riches qui veulent faire les mauvais garçon (titre d'ailleur du single de naast) c'est à chier. ils font les macs dans le 5ième ou le 6ième, cages à riches par excellence, mais à hackney (ils sont de là les libs, non ?) ou à new-york, ils feraient pas 5 mètres sans se faire casser la gueule et piquer leurs lunettes gucci et leur cravate YSL.... je suis un peu violent, mais je trouve qu'avec cete nouvelle tendance on a atteint le sommet du moche.

Dave

Vince a dit…

De mon coté, je ne connais pas Kat Onoma.

C'est clair que la plupart de ces nouveaux groupes font un peu fils/filles a papa, notamment le chanteur des Naast qui fait presque pitié a voir.

Mais bon, d'un autre coté, les riches dans le rock, c'est un peu une tradition en fait. Les Strokes se sont fait critiqué pour ca. Ca ne les a pas empeché de faire de tres bons trucs.

Anonyme a dit…

quel dommage que le nme parle pas plutot justement de Medi and The Medicine Show, Ask The Dust, Paco Volume, Cocosuma et Los Chicros... on passerait moins pour des cons a l'etranger

Vince a dit…

Oui, c'est clair que j'imagine qu'il y a quelques bons groupes francais qui méritent largement plus leur attention. La question que je me pose c'est est ce que ca vaut le coup que je prenne le temps de m'y intéresser ? Je préfère peut-être m'interesser aux nouveaux groupes anglais/nord-americain censés être meilleurs alors je sais pas...

J'étais à la Flèche d'Or mardi dernier et apparemment il y avait Medi and The Medicine Show mais bon je me suis pas trop intéressé aux concerts, un peu trop absorbé à papoter au fond de la salle, c'est dommage... En même temps, j'ai l'impression qu'il y en avait pas beaucoup qui mattait les concerts, ca a l'air d'être un peu le pb à la Flèche d'Or... les gens viennent plus pour boire un coup (et c'est ultra cher bordel !!) que pour les concerts (à part quand il y a de bonnes affiches j'imagine). Bref, j'ai raté l'occasion d'écouter tous ces groupes...

Fab a dit…

Ce week-end, j'ai écouté Eiffel et les Suprêmes Dindes, j'ai bien aimé !
Dédicace aussi à Sanseverino et Louise Attaque qui ont fait un très beau duo sur Taratata !
Enfin, j'ai découvert Herman Düne et c'est pas mal du tout même s'ils sont pas complètement français (juste la maman des chanteurs)

Vince a dit…

Si seulement j'avais le temps de tout ecouter ! Il y a trop de bons groupes sur cette terre !
Sur Wikipedia, Herman Dune sont presentes comme etant francais, on va faire comme si ;)

Clément a dit…

Effectivement, tu n'as pas du bien écouter la musique de cette nouvelle scène.
Effectivement, il y a de tout, à boire et à manger, du bon et du mauvais.

Mais les naast, malgré la rancoeur et la haine qu'ils peuvent susciter, sont surement les meilleurs que ce soit sur galette ou sur scène. Leur album est une bonne petite perle de garage rock 60s, qui tire sur le yéyé d'accord, mais plein de fraicheur et d'efficacité. Et tu peux me croire, je m'y connais en garage, je ne suis pas passé à côté des seeds, count five et autres sonics.

Alors écoute mon gars, avant de parler, écoute, apprend et juge sur pièce, ce sera déjà ca de gagné !

merci !

Vince a dit…

Tiens, un fan des Naast égaré ! T'es un ami ou de la famille ? ;)

Je juge après avoir écouté, c'est bien ce que je dis. C'est pourquoi je m'interroge sur ces nouveaux groupes de la scene rock francaise car j'en connais pas la plupart. Par contre, j'ai deja écouté quelques chansons des Naast et des Plastiscines par curiosité (parce que tout le monde en parle, souvent en mal...) et c'est pourquoi j'ai le droit de les juger comme tu dis. D'accord, c'est peut etre pas si nul que ca mais le peu de chanson que j'ai écouté m'ont pas donné envie de perdre mon temps à écouter la suite, je prefere prendre ce temps pour ecouter des groupes qui le merite plus.

Sans rancune ;)

felix a dit…

Clément : les naast sont surement les meilleurs
euh... non. La scène parisienne est vraiment moyenne, les Naast en particulier avec leurs paroles pseudo-étudiées révélant une obsession pour les mots contenant plus de 4 syllabes et leurs compos simplistes

par contre les BB Brunes ne sont pas mal, c'est même le seul groupe que j'ai trouvé potable parmi cette soupe mélodique sans intérêt
bon, ils ne sont pas géniaux mais leurs chansons se laissent écouter tout naturellement...

Anonyme a dit…

Y a des places offertes pour un concert de BB brunes sur www.fnaclive.com...