03 juillet 2006

Perdre à l'anglaise, gagner à la française

Le programme de la journée de samedi dernier était tout trouvé depuis un petit moment : foot, puis foot, sans oublier quelques pintes pour ne pas se déshydrater. Arrivée à Picadilly vers 16h15, maillot de l'équipe de France sur le dos et direction le pub habituel pour le foot.
Ah c'est raté, le bar est tellement plein qu'on ne nous autorise pas à rentrer. Ca gueule fort dedans en tout cas. Tiens, des supporters anglais se font virer. Il y en a un d'eux qui n'a pas l'air content du tout tiens donc. "I will fucking kill you" qu'il dit aux videurs en criant de toute ses forces et en attirant l'attention de tout le quartier. Je vais un peu m'éloigner moi, avec mon maillot tout bleu, je dois pas etre considéré comme son ami à lui... C'est bon le gars a l'air de partir, enfin débarassé de ce putain d'hooligan. Pas pour longtemps en fait... et hop une petite bouteille en verre sur la gueule des videurs (tout en sachant qu'il y avait plein de gens qui n'avaient rien à voir avec tout ca juste à coté). C'est costaud et ca doit faire mal quand ca t'envoie un poing dans la gueule mais par contre ca ne sait pas courir un videur et c'est bien dommage car le gars est parti comme une merde. Résultat : un gars ammoché et qui saigne, la police, etc... La journée foot commence bien !

Après que quelques autres personnes soient sorti du bar, on peut enfin rentrer pour la fin de la première mi-temps, 0-0. Je sens que je suis pas vraiment le bienvenue avec mon maillot mais en meme temps j'aurai du m'en douter. Je fais pas le fier au milieu des ces supporters anglais dont la moitié qui sont bourrés. Deux gars commencent à venir vers nous pour nous dire "Fucking French" à l'oreille. Nico tente bien de dire qu'on vient là en amis et qu'on supporte l'Angleterre, le gars en a rien à foutre et continue avec ses "Fucking French". Déplacons nous vers le bar pour prendre une première pinte, ca vaudra mieux. Beh voilà qu'ils nous suivent ces cons ! "Fucking French" encore ? Il me semble que tu nous l'a déjà dit deux fois JM ! En bref le gars voulait se battre. Comme j'ai pas vraiment envie de revenir la gueule en sang comme le videur, on va dans un autre coin du bar, bien plus tranquille et on s'installe à coté de supporters de Man Utd et de Tottenham bien plus sympas avec qui on va taper la discut.

Penant ce temps là, le match tout pourri entre le Portugal et l'Angleterre en est toujours à 0-0 et c'est parti pour les pénaltys. Nico, encore une fois occupé à draguer, doit etre le seul gars de toute l'angleterre qui ne suit pas la séance de tirs au buts. Carragher s'apprete à tirer, raté ! L'Angleterre est éliminée, faut que je trouve un coin pour aller me cacher moi... C'est le gros silence dans le pub, pas un mot, rien, tout le monde fait la gueule et se dit qu'il va falloir attendre encore 4 ans pour espérer une nouvelle étoile sur le maillot. Dans la rue, des gars ont carrément abandonné leur maillot par terre, dégoutés. Je sens que c'est pas le moment de chambrer !

Il reste encore 1h30 avant le match de la France, le temps de boire quelques pintes de plus pour etre en forme pour le début du match. Le pub commence à se remplir de français tandis que les brésiliens se font très rares, ca fait plaisir après avoir vu le match contre la Corée avec 90% de coréens dans le pub. Grosse ambiance pour la Marseillaise, pure folie sur le but d'Henry et euphorie complète au coup de sifflet final. La fete n'est cepndant pas finie...
Quoi qu'on puisse dire, le foot génère de grandes émotions et cette victoire contre le Brésil, grand favori, fut vraiment magnifique avec un Zidane proche de la perfection. Portugal-France, prochaine affiche. J'aurais préféré voir Angleterre-France mais ces rosbeefs n'ont pas été capables de passer. En même temps tant mieux, ca me permettra de voir le match dans un pub car je ne m'y serais pas risqué contre les anglais.

1 commentaire:

Toog a dit…

en même temps je sais pas ce qu'ils espéraient les anglais, ils savent pas jouer au foot !!!