28 mai 2006

The Decemberists @ Koko

>> The Decemberists @ Koko, Camden, London, 19/05/2006
>> Support from Radar Bros


Complètement converti à leur musique depuis leur concert à Paris en novembre dernier, j'avais pas hésité une seconde à reprendre des places pour aller voir The Decemberists à Londres. Comme la veille pour The Shins, le concert se déroulait au Koko.

A la différence de la dernière fois, j'avais cette fois pratiquement toutes les chansons dans la tête et il faut bien avouer qu'on apprécie encore plus un concert dans ces cas là. Le concert se déroule très bien même si l'on peut regretter qu'un membre du groupe, la violoniste, ne soit pas là, ce qui enlève un brin de charme aux chansons.
Comme d'hab, le chanteur, Colin Meloy, sort ses petits discours/blagues entre chaque chansons mais avec un certain talent, la présence sur scène de ce groupe est vraiment exceptionnelle et c'est ça qui fait un bon concert.

Mais le meilleur était attendu pour la fin... De retour pour le rappel, sur la chanson The Chimbley Sweep, Colin Meloy assassine virtuellement et un à un les membres de son groupe. Après un dernier soupir de leur instrument, ils s’écroulent lourdement sur le sol. Une fois cette besogne effectuée, il oblige tout le public à s’accroupir, pour jouer tout doucement un extrait de titre. Au bout de deux minutes, les autres musiciens opprimés se réveillent de leur sommeil, et le public, tel des centaines de ressorts, se relève pour le final de la chanson dans une ambiance géniale. Pour le plaisir, j'ai même pris une vidéo qui est ici (désolé, qualité du son mauvaise...).


Et le concert se finit là. Et c'est il faut bien l'avouer une grosse déception que ca soit déjà fini car ayant eu droit à une reprise remarquable suivie de la fabuleuse chanson The Mariner’s Revenge Song (une épopée de presque dix minutes où le leader demande au public de crier comme s’il était avalé par une baleine) à Paris, je suis resté sur ma faim. Mais je suis sûr que ceux qui les voyaient pour la première fois sont eux sortis avec le grand sourire.

Après coup, je pense que le groupe n'a pas pu pousser plus loin le concert car pris par le temps. Il fallait en effet libérer la salle car suivait le Club NME (NME pour New Musical Express qui est un des magazines musical les plus connus au monde) où le Koko se transforme en club rock (que de la musique rock !) et concerts (ce soir là, on a vu Morningwood qui n'est pas inoubliable...) tous les vendredi. On est d'ailleurs resté : gratuit et pas besoin de faire la queue dehors ! Et il faut bien avouer qu'on a pas eu tort : l'ambiance est excellente, la salle remplie d'anglais typiques habillés dans la dernière mode anglaise et c'est délirant ! Donc en ce moment, la mode est Converses, jean serré jusqu'au chevilles et polo rayé pour les garçons (et coiffure à l'anglaise qui va avec) et grand n'importe quoi pour les filles (comprenant la jupe biensur).
Notre grand jeu avec Romain a été de prendre des photos de ces styles tellement c'est délirant ! D'ailleurs, il faut toujours prendre son appareil photo dans ces soirées là car on tombe toujours sur des trucs incroyables (genre un gars déguisé en poste de télévision ou en palmier) ! sur la photo ci-dessous, je vous présented'ailleurs toute la dernière mode féminine anglaise !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Interesting website with a lot of resources and detailed explanations.
»