06 février 2006

La quête de l'appartement

Prologue

Je n'ai pas fait beaucoup de sport depuis que je suis arrivé à Londres mais j'ai beaucoup fait quelque chose qui s'en rapproche, c'est la recherche d'appartement. En effet, j'avais été prévenu en partant mais je pensais pas que j'aurais autant de mal. On peut trouver un apart en un jour mais pour trouver un apart convenable, c'est une autre histoire. Vu que ma boîte se trouve dans la banlieue Ouest de Londres, j'ai opté pour la solution "Je vais habiter en centre ville à Londres et perdre du temps dans les transports" plutôt que "Je vais habiter dans une banlieue pourrie" et je pense avoir fait le bon choix.

Le problème c'est que c'est pas donné en centre ville et notamment dans le quartier dans lequel je cherchais et il faut donc compter en général entre 100 et 170 pounds par semaine pour avoir sa chambre dans un apart en colocation ! On comprend donc pourquoi pratiquement tous les jeunes de moins de 30 ans vivent en coloc à Londres, mais en même temps c'est plutôt sympa je trouve. Ce qui est assez incroyable, c'est qu'il y a une majorité d'étranger, Londres doit être une des villes les plus cosmopolites du monde. Parmi tous les aparts que j'ai pu visité, il y avait très rarement des anglais. Il y a vraiment beaucoup de Français et on entend souvent parler Français dans la rue. J'ai entendu dire que si on comptait que les Français de Londres, ca ferait la 6e ville française mais je sais pas si c'est vrai. Il y a aussi un paquet d'Australiens et de Néo-Zélandais.


La quête


De mon retour de Paris, je m'étais donc donné 2 semaines pour trouver un apart, cette période correspondant en fait au temps que ma boîte me payait l'hotel. Je pense avoir visité une vingtaine d'apartements au total avant de trouver. Il faut avouer que j'étais peut être un peu exigeant mais pas trop non plus : je voulais juste une colloc avec des gens sympa, pas trop vieux, avec une chambre pas trop petite dans un apart pas trop pourri avec au moins un espace commun. Et il y a des trucs que j'ai visité, ca fait peur : souvent insalubre, souvent petit, souvent avec des collocs qui vivent chacun dans leur coin et qui connaissent à peine leurs prénoms entre eux. Au bout de trois jours, j'avais cru avoir trouvé mais le problème c'est que dès que c'est bien, on est plein sur le coup et c'est les autres colocs (flatmates comme on dit ici) qui font leur choix, et en l'occurence je ne fut pas leur choix (pourtant ils m'ont fait espéré jusqu'au dernier moment ces salops !).


La joie des mauvaises surprises

Au bout d'une semaine, un nouveau rebondissement dans la quête. Le samedi, je visite un apart et je leur dit que c'est OK pour moi, les colocs sont plutot cool et la chambre is huge. La fille me rappelle et me dit "OK c'est bon, je te rappelle demain pour en finir". Cool alors ! Et là c'est l'échec, le lendemain et le surlendemain, aucun appel et impossible de la joindre... Finalement je lui envois un mail et elle me répond presque instantanément "Désolé j'avais beaucoup de boulot, peux tu repasser samedi prochain pour voir la dernière coloc qui n'étais pas là ?"... Bien...

Entre temps, moi j'avais presque fait une croix dessus et j'avais continué à chercher autre part. Et notamment un apart pas mal du tout auquel j'avais dit que c'était OK pour moi, le gars devant me donner une réponse avant la fin de la semaine. Arrive alors samedi où je vais refaire un tour chez l'italienne. Le probleme c'est que le gars de l'autre apart m'avais pas encore donné de réponse entre temps... Alors quelques heures après la visite, la fille m'envoit un texto et me dit, "c'est OK, es-tu prêt a déménager demain ?." Heu... (il faut savoir que je préférais l'autre apart). Bon j'envois donc un texto à l'autre gars pour qu'il me donne une réponse et il me répond par "It should be OK for you" mais le should ne veut pas dire 100% comme chacun sait... Finalement je l'appelle et tente de lui faire dire un oui (ou un non) définitif et ce fut donc finalement un oui. Mais entre temps, l'italienne n'arretait pas de m'appeler pour avoir une réponse. Enfin bref ce fut le bordel pendant une bonne heure mais finalement tout a bien fini.

Le seul petit hic, c'est que l'apart n'est libre qu'à la fin du mois mais bon il est vraiment nickel donc j'ai préféré (et en même temps, février c'est le mois le plus court !). Il est donc placé dans le quartier de Marylebone, en zone 1, très proche du coeur du centre ville, pas loin de Hyde Park et de Regent's Park. L'apart est plutot moderne, avec des chambres assez biens, une belles cuisine, un living room et un dinig room. C'est le gars qui choisit les autres colocs et on va être 4. Pour l'instant, il a choisi une américaine et doit encore trouver le ou la dernière coloc. Lui est anglais et est plutot sympa donc je lui fait confiance. Lorsqu'on est allé boire un coup pour discuter, il me dit qu'il est Londonien de naissance et qu'il est allé faire 6 mois d'études à Montpellier, trouvant la ville beaucoup trop petite et les étudiant français peu intéressant... mais bon à part ca il est sympa :)


Epilogue

Donc voilà pour cette recherche d'apart qui est enfin terminée (enfin le contrat n'est pas encore signé...). J'ai pas raconté tous les détails de tout ce que j'ai pu visiter mais il y a eu quelques trucs assez marrants.
En ce moment je suis donc en auberge de jeunesse (Wake Up! London) et il faut bien avouer que c'est assez sympa (remarquez la photo de jeunes sympa que j'ai associée), il y a une certaine ambiance vacances, un bar (hier la pinte à 1 pound !), etc... Il y a cependant un problème, c'est que je suis dans la chambre avec notamment Rodrigo le portugais qui aime bien ronfler...

3 commentaires:

Toog a dit…

Bien joué pour l'appart Vince, mais dis nous tout, tu préférais l'italienne ou l'américaine ??

Vince a dit…

Je crois que je preferais l'apart avec les 4 australiennes mais j'ai oublie d'en parler dans le message :)
L'italienne ne ressemblait pas vraiment a Monica Bellucci et j'ai pas encore vu l'americaine. A part ca, mon futur coloc a choisi le/la derniere coloc et ce sera finalement... un Sud-Africain. Aurait pu mieux faire...

Anonyme a dit…

Salut dis moi crois tu qu'il est possible de trouver 1collocation pour 6semaines seulement et pour quel prix environ.Peut on la trouver en moins d'une semaine?merci!!